Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

Zsolt Bodini

Publié le 25 Juin 2016 par egfrild dans Peintre

Effrayant univers démantelé chez Zsolt Bodini où les gris prédominent.

commentaires

Marc Patin

Publié le 25 Juin 2016 par egfrild dans Poète

Marc Patin

La mémoire

La nuit je pense à vous votre visage est devant moi au niveau des miroirs et des sables
Mère des bouquets et des arbres mère aux mains palpables
Je vous vois vous avez des rires entre les doigts
Et dans les yeux du sang véritable

Aux épines des routes l’orage laisse des lampes rouges
Le ciel est une roue dans les herbes brisées
Le chemin bordé d’aubes pend
Comme un linge à la corde des toits patients

Dans les paniers de la rivière une fille nue et blanche
Glisse ses seins et ses hanches
Face à l’absence face au vide qui la tente
Une fille nue et tendre frise distraitement

La verdure de ses jambes.

commentaires

Achille Chavée

Publié le 19 Juin 2016 par egfrild dans Poète

C'était Cela

Était-ce un cri dans un bouquet de lèvres

un monceau de gravats

dans les décombres de la nuit

une arme de précision

entre les mains lumineuses d'angoisse

Était-ce une rive de marbre

le long d'un fleuve de lait pur

une pierre précieuse

entre les doigts de certitude

une statue mutilée achevée éclairée

comme une idole souveraine

Était-ce une blonde colère

une impatience de rubis un sceptre de désir

un couteau de bonté

C'était ça tout cela tous les possibles

c'était notre jeunesse en sang donnée oui donnée

distribuée comme du pain notre jeunesse

d'enfant prodigue

commentaires

Convergence des papillons

Publié le 18 Juin 2016 par egfrild dans poème

la nuit à laquelle

aboutit ce silence

est sans mesure

 

s'y dévoile

des formes terrestres

illimitées

 

quelqu'un se penche sur le vide

où fleurit la parole

où des oreilles accolées

lentement battant l'air

la lui rapportent

commentaires

Lucien Coutaud

Publié le 15 Juin 2016 par egfrild dans Peintre

Les personnages "épineux" de Lucien Coutaud (ou comme autant de fils barbelés) semblent armés pour se défendre du monde dans lequel ils évoluent.

commentaires

Benjamin Fondane

Publié le 13 Juin 2016 par egfrild dans Poète

Benjamin Fondane
C’est toute la douleur du monde
qui est venue s’asseoir à ma table
– et pouvais-je lui dire : Non ?

Je m’étais fait si petit,
une petite chenille, et j’ai éteint la lampe
– mais pouvais-je savoir qu’elle mûrissait dedans
et pouvais-je m’empêcher qu’elle sortît un jour,
une chanson entre ses ailes ?

J’ai dit à la douleur du monde
qui s’est couchée sous mon ventre :
N’ai-je pas assez de la mienne ?
Vois : j’ai ma propre soif !

On ne peut pas toujours demeurer une chenille
la terre m’est rugueuse au ventre
elle me fait mal votre terre
je suis né pour voler…

D’un bond je lui tournai le dos –
mais elle était déjà dans mon songe.
– Est-ce mon sang qu’elle voulait ?

J’ai dit à la douleur du monde
– C’est une ruse, une sale ruse.
Voilà que tu chantes en t’en allant…

-Mais à ma place, dites, l’auriez-vous oubliée ?

(Au temps du poème 1944)

commentaires

Lee Jeffries

Publié le 12 Juin 2016 par egfrild dans Photographe

C'est la ténacité et la précieuse beauté de l'âme que met en valeur l'objectif de Lee Jeffries,

malgré son enveloppe souvent malmenée par la vie.

commentaires

Daria Petrilli

Publié le 12 Juin 2016 par egfrild dans Peintre

Pure poésie que l'univers de Daria Petrilli.

Tout y semble éthéré, ralenti, impalpable et mélancolique.

L'inquiétude est douce et généreuse en vertige.

Un monde à découvrir...

commentaires

Saturations

Publié le 11 Juin 2016 par egfrild dans poème

tous bleus
sept crimes ont eu lieu
 
vêtues de noir
autant de veuves
cachent dans leur dos
le tranchant d'une lune
 
des enfants à la peau verte
bientôt fauchés
jouent à toucher le ciel
sans que le vent ne les voit
 
en y songeant
au milieu d'un pré
la pluie s'agenouille
commentaires
<< < 1 2 3 4