Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

La pluie parle

Publié le 20 Mai 2017 par egfrild in poème

les fleurs ne décorant pas un intérieur

s'initient à d'affreux aboiements

quand le soleil se hasarde

à voyager la nuit

 

nous avons le malheur prudent

conversons silencieux

sous la houle des gestes

 

pour ne pas être reconnus

les arbres se défont de leurs feuilles

puisque l'hiver moucharde

 

les chemins ayant tenu la campagne à la gorge

se rendent toujours à l'aube

herbes en l'air

 

nous craignons chaque rencontre

et l'oubli

le foulard pourpre des cimes

nous disant adieu

 

nous craignons les villes voulant toucher le ciel

qui se brûlent les toits

la première étoile assassine

poignardant le soir

dans le dos

 

ici derrière les fenêtres

de jeunes villageoises bercent

des enfants de paille élevés à la hâte

des enfants à la hâte enlevés aux moissons

 

le bleu n'est jamais loin

chantent des oiseaux gris

 

gris comme le jour

traversé par cette pluie

qui parle sans relâche

au nom des disparus

 

Commenter cet article

marine 22/05/2017 10:40

merci egfrild
triste et beau comme la pluie
j'aime