Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

Hector de Saint-Denys Garneau

Publié le 10 Avril 2017 par egfrild in Poète

Hector de Saint-Denys Garneau

Poids et mesure

Il ne s’agit pas de tirer les choses par les cheveux
D’attacher par les cheveux une femme
à la queue d’un cheval
D’empiler des morts à la queue leu leu
Au fils de l’épée, au fils du temps,

On peut s’amuser à faire des noeuds
           avec des lignes parallèles
C’est un divertissement un peu métaphysique
L’absurde n’étant pas réduit à loger au nez de Cyrano
Mais en regardant cela la tête à l’envers
On aperçoit des évocations d’autres mondes
On aperçoit des cassures dans notre monde qui font des trous

Mais un trou dans notre monde c’est déjà quelque chose
Pourvu qu’on s’accroche dedans les pieds
           et qu’on y tombe
La tête et qu’on y tombe la tête la première
Cela permet de voguer et même de revenir
Cela peut libérer de mesurer le monde à pied,
           pied à pied.

Commenter cet article

marine 10/04/2017 09:53

merci egfrild