Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

L'oiseau coupant

Publié le 26 Novembre 2016 par egfrild in poème

les nuages marcheraient comme les hommes

sans leurs béquilles de pluie

 

le sang qui tourne en rond

aurait trouvé une issue

 

les pierres entre elles

ne se rejetteraient plus la faute

 

l'oiseau coupant diviserait le ciel

en parts égales

 

les arbres continueraient de dormir

une étoile sur le pouce

 

fatigué de buter contre tout

le vent soufflerait un instant

 

ce serait l'heure sous le manteau

de rassembler les poussières envolées

dont nous sommes faits

de rendre leur liberté aux chemins

qui nous ont conduits là

Commenter cet article

marine 28/11/2016 13:58

icetea and fluminis site

marine 27/11/2016 09:28

tu ferais marcher les nuages

egfrild 27/11/2016 12:03

L'écriture le permet.
Merci Marine.