Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

Claude de Burine

Publié le 13 Novembre 2016 par egfrild in Poète

Claude de Burine

Le prophète

 

La voix des sources d'abord se tait

Le soleil ne lève plus son front rouge

Dans la forêt.

Puis un jour on perd

La fleur de lavande et le gui de l'hiver,

La bouche d'un amour et ses mains délicates,

Son enfant fée dans la nuit soyeuse.

Alors l'on regagne le silence

Et l'on se tue

Dans la maison ouverte.

 

Commenter cet article

marine 13/11/2016 10:06

oh terrible
je ne pense qu'à ça

egfrild 13/11/2016 11:52

Elle fut une figure littéraire importante de son époque. Elle n'est aujourd'hui pas même l'ombre de cette figure.
J'aime beaucoup ce qu'elle dit de sa rencontre avec la poésie:
"J'avais trois ans quand un soir, je suis sortie seule. Pour essayer de ramener la lune dans le seau à champagne de mes parents.
La poésie, c'est ça!"
Merci Marine.