Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
egfrild

poésie, partout où elle se trouve...

Max Beckmann

Publié le 22 Octobre 2016 par egfrild in Peintre

Max Beckmann

Presque au centre, deux chaussures jaunes comme deux flammes au-dessus d'une bougie chétive. En haut à droite, une plante presque morte prenant l'apparence d'une épaisse et ample araignée noire.

Puis il y a cette jeune femme au corset rouge se regardant dans un miroir lui renvoyant deux yeux sombres et graves qui ne sont peut-être pas ceux qu'elle imaginait. Et cet enfant sous la table qui dort dans une posture plus qu'improbable. J'aime beaucoup ce tableau de Max Beckmann.

Bien que la vie y soit grouillante, elle y est morne et pleine de contradictions.

Malgré la trompette, le piano et les livres, l'accablement, la torpeur, la solitude, emplissent la toile.

Commenter cet article

marine 30/10/2016 17:56

extraordinaire on dirait ma photo de famille

egfrild 31/10/2016 18:51

En fouillant bien, chacun peut s'y retrouver, se retrouver soi-même ou retrouver un proche à un moment donné.
C'est une photo touchante.